Délit-moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Délit-moi

Message  Crue Elle le 09.10.14 15:48


Rien que la honte d'avoir été.
Parce qu'en mes mains, glisse la Vie que je souhaitais.
Ce fleuve simple et tranquille t'a emporté et ma maladresse t'a fait tanguer dans l'eau glacée.
Rien ne s'efface. Tout est gravé.
Peut être un mot de trop que celui de croire mais l'amour m'emportera toujours aux sommets les plus hauts.
Faible mais vivante, voilà tout. Je continuerais car c'est ainsi que l'on est et si je ne suis rien alors de nouveau je souffrirais.
Tu aimes, non ? Alors pars, encore, plus loin. Souffle court, lui et moi. Simple idylle, je ne crois pas.
Amer goût d'acier et calisse en argent, surplombé par la lune, mes prières se libèrent.
Et ton ombre ne s'efface. Et ma vie est tracée.
Infernal esprit vengeur, infernale et je m'en ecoeurs.

Il neige et il pleut, encore, et il neige et il pleut, et je t'aime et je pars, et je délire, et j'espère et je crois rire.
Folle follie.

Chemin de boue, ciel de douceur, sentier ardus et pétales de fleurs.
Fade, fane. Insipide. J'inspire, celui que je désir est là. Colère, pourquoi...

J'ai les doigts bleu de l'encre et le coeur noir de haine. Et pourtant je désir encore, je te désir encore. Toujours.
Un départ, un lendemain. Une croyance, un avenir. Ne tires pas sur les plaies mais il faut encore que je les penses et cela malgrè ta présence.
Soutiens moi ou non, qu'importe. Avec ou sans, je n'oublierais pas. Rien ne le peut. Et tu ne sera que le spectateur de mon point faible : l'amour passé.

Promet moi que tout ne sera que découvertes, que je ne serais plus moi, mais un autre être, celui qui est au lieux d'avoir été. Celui qui ne hait et qui continuerait de t'aimer. Promet, et si tu ne le peut, de toutes façons, je resterais. Car rien de moi n'est si tu n'est pas. C'est aussi simple que cela.
Et tu ne me crois toujours pas... Image de mon passé, image de ma salété, de mon corps désabusé, de mon esprit décalé. Et de mes bras, cicatrisés.
Parce que chaque route est empruntée par mes doutes et que tant que je te suivrais, nos manteaux dans le vents et nos pas sur la neige, ils partirons peut être. Faut il l'espèrer, une nouvelle fois.
Noir. Cheveux Noirs. Manteau Noir. Yeux Bleu. Permet moi de rêver à ton regard. Car je ne souhaite que la liberté, au loin devant moi, et quitter cette cellule pour la toute dernière fois. Sans jamais avoir à revenir. Je veux m'enfuir.

Et je m'enfuirais avec toi.

Si tu le veux. Et je le veux,

TLve

_____________________
Je me revois face au grand miroir de ma chambre, contemplant, impassible, le résultat d'un mois de deuil. De deuil. Je me souviens encore de la sensation des vêtements tombant le long de mon corps, arrachant les restes de ma peau, des lambeaux de ma souffrance. Ce sentiment de renaissance physique comme si le mal précédant les plaies n'existait pas. Insensible. Autant que les mots de réconforts. Autant que le silence de mort. Rien ne me touche plus. Simplement le souvenir de tes doigts entre les miens. De tes yeux dans les miens, de ton corps frêle et de tes cheveux...
avatar
Crue Elle

Humeur : D'une Obscure Clarté
Localisation : Un lieu chargé de Vie ou l'on Rêve de Mort

Feuille de personnage
Nom, classe et niveau: Og'Fuz. Inconnu
PA:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délit-moi

Message  Yoendel le 10.10.14 12:53

...Joli... je le relis pour la troisème fois, et il me laisse sans voix...

_____________________
"On ne voit bien qu'avec le cœur: l'essentiel est invisible pour les yeux." le renard, A de St Exupéry.
"Qu'est-ce que signifie «apprivoiser»? dit le Petit prince.
-C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie «créer des liens...»"
http://www3.sympatico.ca/gaston.ringuelet/lepetitprince/chapitre21.html
"eux veulent me forcer à parler pour ne rien dire, alors je ne dis rien pour parler."
"Il ne faut pas mettre les gens dans des petites cases ; c'est un signe de confusion mentale, mon chou !" les Chants de la Mallorée
"Point de monde sans hasard... point de hasard sans monde... la boucle est bouclée" Alexandra.
"et si notre monde avait 3 coordonnées temporelles pour une spatiale ?"
avatar
Yoendel

Humeur : variable... dérivable... et même C-infinie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum