Religion et société

Aller en bas

Religion et société

Message  EmiliePaule le 28.04.15 15:37

Je m’intéresse beaucoup au rapport qu'il y a entre religions et sociétés .Je pense qu'en ce qui concerne notre société , la religion chrétienne a imposé son dogme , ses codes moraux durant des siècles . Cependant , depuis plus d'une siècle la place de la religion a nettement reculé et les limites morales semblent extensibles . Je pense notamment aux TV réalités qui vont de plus en plus loin et au nombre de personnes qu'elles invitent à la perversité sans culpabilité. Je remarque chez les jeunes deux tendances , ce qui s'identifient et ceux le refusent et cherchent d'autres modèles.
Que pensez vous du concept de laïcité ?
Pensez vous que le recul de la religion ait influencé certains comportements qui n'aurait pu être acceptable il y a 100 ans ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Religion et société

Message  Klev le 29.04.15 0:39

Bonsoir.

(Je vais tutoyer, c'est souvent de rigueur)

Bienvenue chez nous, a vrai dire je suis assez curieux des raisons qui peuvent t'amener ici. *sourit* Je vais essayer de répondre a tes questions, mais mes opinions risquent de ressortir.

Avant tout, une question ; dans quel optique t'intéresses-tu a cette question ? Professionnelle ? Personnelle ? Les deux ?

Ensuite…

Je pense, et c'est tant mieux pour la religion, que les limites morales ne sont pas que crées par un dogme religieux. En vérité, quand les gens disent « telle chose, c'est encore a cause des religions », je pense qu'ils ont tort. Ces travers s'appuient souvent sur des religions, mais en vérité je crois et suis convaincu qu'il s'agit de mécaniques sociales plus que religieuses, bien que les deux aient parfaitement pu être intriquées par le passé. (Et encore aujourd'hui)

Sur le concept de laïcité, j'avais lu a une époque, et était assez d'accord, que la laïcité de la France est une laïcité du masquage ; on cache le religieux. La laïcité, de ce que j'avais compris, semble plutôt, être le fait de pouvoir afficher ses croyances sans faire face a des jugements. En cela nous sommes loin de la réalité. En France on dirait même qu'on impose l'athéisme, mais en vérité si l'on regarde ce qui se passe c'est plutôt qu'on demandera de masquer les religions sauf la normale par ce que finalement « C'est pas bien grave, tout le monde peut être chrétien » (ça semble violent, là, je ne sais pas comment adoucir mon propos, je ne cherche malgré tout pas a être acide, désolé)

Pour les jeunes, qui refusent ou qui acceptent de s'identifier et les autres, je ne saurais quoi te dire. Je pense que tout le monde s'identifie, certains ne s'identifient juste pas aux choses « normales » (au sens statistique, et parfois social) de la société, telles que les décadences proposées par la télévision. Internet permet aujourd'hui beaucoup de choses, et s'identifier a des minorités devient possible (cela favorise d'ailleurs probablement l'expansion du modèle du « Geek », par exemple, aujourd'hui beaucoup plus populaire et éloigné de son aspect tordu et esseulé qu'avant).
(Et dire que je pensais te répondre ne rien avoir a dire sur ce sujet… ^^)

EmiliePaule a écrit:Pensez vous que le recul de la religion ait influencé certains comportements qui n'aurait pu être acceptable il y a 100 ans ?
Je le pense, ne serait-ce que par effet papillon. D'un point de vue pratique, par exemple, la religion ayant tendance, comme la religion Chrétienne, a imposer un refoulement du sexuel, son éloignement aura aidé la libération sexuelle.

Si je n'ai pas été assez clair (bien que mes réponses soient limitées par mes connaissances), n'hésite pas a demander des précisions.

Et, puisque la curiosité me démange, pourquoi ces questions, vraiment ? Et quel est ton propre avis sur la question ? (S'il n'est pas trop long… *sourit*)

_____________________
Dans la Nébuleuse, tout devient possible. Les rires se joignent aux larmes, l'émotion à l'instant, le temps à l'espace ; tous les fils noués en une toile de maître, surface interactive, simple résultante de l'activité des individus…

Klev
Admin

Emploi/Loisirs : Administrateur en torpeur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Religion et société

Message  Yoendel le 30.04.15 13:56

EmiliePaule :

C'est une remarque intéressante, cela dit comme le souligne Klev, les deux phénomènes pourraient être intriqués...
Comment dire ça autrement...
On peut en fait aussi se demander si l'évolution des mœurs de la société qui est la nôtre (je ne sais à quel niveau on se place : national, ou international ?) n'a pas participé au recul de la religion, ce qui est le sens réciproque de ce que tu demandes.
Je ne pense pas que ce soit uniquement le recul de la religion qui provoque ce genre de phénomène. J'irais même plus loin que Klev en évoquant la possibilité que les mécaniques religieuses (je parle de pratique religieuse et non de croyance, qui pour moi est un autre domaine) soient purement des phénomènes sociaux. (je ne prétends pas que ce soit le cas, mais je n'exclue pas cette possibilité). Ce pourrait être un mécanisme purement social dans ce cas précis.

J'aurais envie de croire que, jusqu'à un certain point, le recul religieux a mené à une libération des mœurs, et que jusqu'à un certain point, la libération des mœurs a mené à un recul religieux.
En outre, les codes moraux qui autrefois étaient dictés par la religion ne sont pas forcément uniquement l'apanage de ce domaine. Des grands codes moraux comme "tu ne tueras point" font partie intégrante d'institutions non religieuses, qui autrefois étaient soit inexistantes soit peut-être juste dans l'ombre d'un pouvoir plus grand porté par la religion (ou les religions) dominante(s).


Ce que je pense du concept de laïcité ?
Actuellement, je n'ai pas encore vu de laïcité qui n'ait pas de revers. Étrangement, les laïcités les plus...euh... "permissives" semblent encore relever du domaine de l'utopie, ce qui ne cesse de m'étonner, et les moins permissives relèvent soit du silence à propos de la religion soit carrément d'une forme d'interdiction de cette dernière en dehors des lieux consacrés.
J'en viens même à me demander si ce n'est pas plus un problème psychologique que sociologique, c'est à dire si ce n'est pas l'individu qui a du mal avec une telle notion plutôt que le groupe.
Alors je me demande :
Si j'étais seul, vraiment seul, face à quelqu'un d'une religion/confession/croyance différente de la mienne...
Cela pourrait-il me déranger ? Au point que je préfère ne pas en parler et passer le sujet sous silence au point d'en faire un tabou ?
J'ai beau me dire que je voudrais répondre non, j'ai l'impression qu'une part de moi (basée essentiellement sur une peur de la violence et du jugement) pourrait répondre oui. Je ne jugerai ni la part qui dit oui ni celle qui refuse cette idée, là n'est pas mon but. Je veux juste dire par là que créer des tabous (on parle de laïcité donc visiblement de religions et croyances, mais ça pourrait être étendu à bien des sujets) est un phénomène qui n'est visiblement pas uniquement le fait d'une macro-société. Chaque famille semble avoir ses tabous : tabous politiques ("pas de politique à table !"), religieux ("On sait tous que papi déteste lorsque l'on parle des prêtres") , sexuels ("ça ne me regarde pas" ou "c'est dégoutant"), ou professionnels ("ne me parlez pas de travail à la maison"), ou sociaux ("Non, on ne parle pas de ce qui se passe entre ces deux là, ça va encore me fâcher !").
Ai-je intégré un phénomène social au point qu'il soit devenu plus que social, et carrément psychologique ? Je ne sais.
Toujours est-il que, d'une façon ou d'une autre, cette laïcité du silence est (ou est devenue) étrangement intégrée à ma personne. Comme à celle de pas mal de gens autours de moi...



Bref.

En tout cas, bienvenue !
Oh, et n'hésite pas à te diriger dans la section présentation, pour quelques mots nous permettant d'en savoir un peu plus sur ta personne ! :mrgreen:

_____________________
"On ne voit bien qu'avec le cœur: l'essentiel est invisible pour les yeux." le renard, A de St Exupéry.
"Qu'est-ce que signifie «apprivoiser»? dit le Petit prince.
-C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie «créer des liens...»"
http://www3.sympatico.ca/gaston.ringuelet/lepetitprince/chapitre21.html
"eux veulent me forcer à parler pour ne rien dire, alors je ne dis rien pour parler."
"Il ne faut pas mettre les gens dans des petites cases ; c'est un signe de confusion mentale, mon chou !" les Chants de la Mallorée
"Point de monde sans hasard... point de hasard sans monde... la boucle est bouclée" Alexandra.
"et si notre monde avait 3 coordonnées temporelles pour une spatiale ?"
avatar
Yoendel

Humeur : variable... dérivable... et même C-infinie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Religion et société

Message  Klev le 30.04.15 14:16

Mh, hier j'ai participé a un débat rapide entre une protestante, un croyant (non spécifié, mais monothéiste), moi même, agnostique, et probablement une athée.

Les gens savent faire preuve d'ouverture. Je pense juste que c'est par ce que ceux qui savent le faire parlent moins fort, qu'on a tendance a préférer simplement se taire pour éviter les cris.

_____________________
Dans la Nébuleuse, tout devient possible. Les rires se joignent aux larmes, l'émotion à l'instant, le temps à l'espace ; tous les fils noués en une toile de maître, surface interactive, simple résultante de l'activité des individus…

Klev
Admin

Emploi/Loisirs : Administrateur en torpeur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Religion et société

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum